đź’ł Suppression de la TVA

a cell phone sitting on top of a table next to a roll of paper

La TVA ou taxe sur la valeur ajoutĂ©e, est l’impĂ´t qui reprĂ©sente la plus grande somme Ă  l’Ă©chelle de la nation. C’est pourtant l’impĂ´t le moins progressif. En effet, il reprĂ©sente un pourcentage de l’argent dĂ©pensĂ© dans la consommation. Or la consommation reprĂ©sente le premier poste de dĂ©pense des moins fortunĂ©s et n’est pas prĂ©pondĂ©rant chez les plus fortunĂ©s. Cela revient donc Ă  imposer plus en proportion les revenus les plus bas que les revenus les plus hauts.

La seule justification d’une taxe sur la valeur ajoutĂ©e serait de vouloir dissuader de l’ajout de valeur, ce qui n’est pas vraiment pertinent voire contre productif.

Ainsi les impĂ´ts perçus devant ĂŞtre progressifs il faut supprimer la TVA et percevoir le manque Ă  gagner via l’impĂ´t sur le revenu et un nouvel impĂ´t sur le patrimoine.